J’aimais tant… J’aime les contradictions

Pour tout public

D’après la vie et l’Oeuvre d’Egon Schiele (1890-1918)
et les textes d’Egon Schiele, Antonin Artaud, Sigmund Freud et Carl Gustav Jung.

Pleine Esquisse pour trois corps et un pantin.
Au tournant du siècle dernier, Egon Schiele, ce créateur génial, naïf, écorché, nous livre une oeuvre visionnaire et controversée. Eternel enfant, à la vie tortueuse, fauché en pleine métamorphose…

« L’Art ne peut être moderne ; il est de toute éternité. »

Avec
Egon Schiele : Zack Naranjo
Gustav Klimt / Egon Schiele : Emmanuel Georges
Valérie Neuzil, dite Wally : Esther Suel
Adaptation & mise en mouvements : Stéphanie Fumex
Assistant / Régie son & lumière : Nicolas Eymery
Conception Marionnette : Frank Vallet
Vidéo & son : Odile Brook, Laurence Gatti, Lise Meron-Lochet

Durée : 1h10

Critiques

Françoise Gatti – Spectacle Vivant

Un spectacle […] réussi : l’excellence des interprètes, le propos puissant, la mise en scène élégante, l’écriture et la scénographie fraîches et intelligentes, ingrédients « fruitsé » autour d’un thème particulièrement humain : l’art …
Stéphanie Fumex nous fait partager les élans et les errances d’Egon Schiele, grand peintre Viennois de la fin des années 1900 . Ses choix de mise en scène donnent relief à la dualité de ce personnage autrefois controversé et dont aujourd’hui personne ne conteste l’immense talent.

Amélie Blaustein Niddam – Toutelaculture.com

Faire du théâtre à partir d’une peinture, rendre vivante l’œuvre. C’est le pari audacieux et totalement gagné de la metteuse en scène et peintre Stéphanie Fumex présentant « J’aimais tant, j’aime les contradictions » dans un théâtre semblant construit pour l’occasion, Les Blondes Ogresses. Une réussite théâtrale et picturale sans appel[…]

Barbara Petit –  Théâtre du Blog – Cassandre/Hors Champ

[…] Chacun [des] moments de la vie d’Egon nous apparaît dans une incroyable sensibilité, dans une infinie justesse, et dans une tension maintenue sans relâche. Une mise en scène résolument expressionniste, qui joue à un haut degré avec les sens autant qu’avec les sensations, où émotions et sentiments visitent toute la palette, s’attardant à ses extrémités : la véhémence, l’hystérie, la rage, le désespoir… Porté par de jeunes comédiens enthousiastes, passionnés et talentueux, sans oublier une marionnette habilement manipulée, ce portrait d’Egon Schiele, enfant éternel, malmené et tourmenté, nous a littéralement séduits et bouleversés. Et a toutes les cartes en main pour remporter votre adhésion.

Voir les critiques des spectateurs sur BilletRéduc

Spectacle joué depuis avril 2011.
Théâtre de l’Opprimé – Paris
Théâtre de l’Epée de Bois – Paris
Créa – Caen
Villa Mais D’Ici – Aubervilliers
Théâtre des Blondes Ogresses – Paris
Théâtre des Deux Rêves – Paris
Collectif Mix’Art Myrys – Toulouse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>